“ECHOES and INSPIRATION”

brandon-labelle-gael-segalen

dimanche 27 septembre 2009 – 19h (fermeture des portes à 19h30) la Société de Curiosités, 9, Cité des Trois Bornes – 75011 Paris

BRANDON LABELLE & GAEL SEGALEN & RONNIE LYNN PATTERSON

“Rencontres Croisées, Sessions d’Ecoute, Jeux de Langages et Performance Accidentelle Participative”

Une proposition de Gaël Segalen en collaboration avec Brandon LaBelle avec l’aimable présence de Ronnie Lynn Patterson au piano

 

Côte à côte Brandon LaBelle et Gaël Segalen présentent leur approche par un jeu de réponse, d’écho, d’influence, d’interrogation, de chevauchement et d’imbrication, de dialogue improvisé à l’image de leur démarche.

Mixage live des sources et inspirations (double projection vidéo de leurs matériaux respectifs / diffusion sonore croisée et mélangée)


Brandon LaBelle est musicien, artiste, commissaire d’exposition, écrivain et éditeur (fondateur de Errant Bodies en 1995). Son travail, basé sur l’installation sonore, la performance, l’enregistrement, l’utilisation de sons recyclés et l’environnement dans lequel ils sont diffusés, nourrit une réflexion théorique sur les dimensions sociales de l’écoute et sur la manière dont le son, en de multiples variations, agit sur l’espace public. Il établit des connections entre différents médias en introduisant du vocabulaire vidéo, architectural ou sculptural dans un champ plus large de problématiques rhétoriques et spatiales.

http://www.errantbodies.org/labelle.html

Après divers projets et collaborations (Morton Feldman, Serge Rachmaninov, Aldo Romano, Henri Texier, Charles Lloyd …), le pianiste Ronnie Lynn Patterson s’était révélé en France en 1999 comme un jazzman cascadeur, sautant par-dessus les barres de mesures pour atteindre un swing paradoxal. Puis Ronnie Lynn Patterson marquait les esprits coup sur coup en 2002 avec un disque sortant du cadre du jazz : Morton Feldman (choc du monde de la musique, ffff en 2002) et en 2004, avec la sortie de son album Mississippi (R10, ffff, Coup de cœur Pianiste) opérant, au-delà des repères, la synthèse de ces 3 cultures : contemporaine, classique et jazz du sud très influencé par le gospel. En 2008, il se réaffirme comme homme libre avec « Freedom Fighters » et continue de creuser sa propre voie, sans concession.

Artiste et réalisatrice sonore, Gaël Segalen enregistre depuis 1996 sur le principe du field-recording et en langues étrangères, des scènes de vie courantes dépaysées qui tendent vers le désir d’une fiction politique, inspirées par ses voyages. Plus qu’un témoignage, le micro offre un espace d’improvisation pour se mettre en scène et se projeter dans un monde délocalisé. Il est un prétexte de rencontre et de dialogue. Elle collabore avec le collectif parisien MU depuis 2005, anime des workshops de captation et de création sonore et enseigne l’art sonore à L’ESEC, école supérieure d’études cinématographiques à Paris.

 

slideshow

 


L’Ange le Sage