contribution to Fukushima Open Sounds project

2_Le mystère Koumiko_dernière page

http://fukushima-open-sounds.net/carte/gael-segalen/

http://fukushima-open-sounds.net/geomedia/avec-chris-marker-gael-segalen-cinema-pour-loreille/

DIFFUSIONS 2014

-Radio Campus Bruxelles oct 27th

-Phaune radio july 12th, a show over Phaune radio dedicated to the Fukushima open sounds project : with sounds and contributions by Gaël Segalen, Koji Nagahata, Julia Drouhin, Lionel Marchetti, Yoko Higashi, Carl Stone, Berangere Maximin + Colin Johnco. 
http://phauneradio.com/

—   — – – — —— – — – — – ——-

Quelle expérience transmettre ? Comment allons-nous continuer de muter, quelle méthode d’émancipation personnelle ? Le son est fort suffisamment pour s’immiscer dans nos vies et nous transformer, nous réveiller – nous réanimer.

Selon la parole de Koumiko :
« Toujours, tous les jours, tous les soirs, tous les matins, toujours, quelques choses ont lieu, n’importe quelles choses. Elles arriveront une par une, sur la ligne de l’histoire humaine. Mais pour moi, ce sont des incidents de chaque matin, qui sont jetés par la porte. […]. Juste à la même époque, l’humain était sur le point de souffrir ; ils sont allés à la guerre, […] ils ont crié… et les chairs humaines sont déchirées. […] Mais bientôt ils arriveront, les résultats des événements. C’est comme la vague de la mer, une fois qu’il arrive un tremblement de terre, même si c’est un accident lointain, la vague avance peu à peu et cela finit par arriver jusqu’à moi. » (Chris Marker, 1967)

1 Le mystere Koumiko avant derniere page Gaël Segalen« Le Mystère Koumiko », issu de « Commentaires 2″ par Chris Marker – 1967 – aux Edition du Seuil

L’Ange le Sage